magnétiseur
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Remerciements
Dim 22 Jan - 21:37 par phoenixeternel

» Qu'est-ce que la maladie Polymiosite a inclusion
Sam 21 Jan - 11:51 par RAD24

» Rencontre avec un magnétiseur - décembre 2015
Ven 20 Jan - 16:13 par RAD24

» Demande d'aide pour Sylvie
Ven 16 Déc - 17:05 par Admin

» Réactivation du forum
Sam 5 Nov - 15:45 par phoenixeternel

» Epine calcanéenne
Dim 28 Aoû - 11:17 par John

» Electrosensibilisation....
Ven 22 Avr - 18:43 par RAD24

» le bol tibétain
Mar 19 Avr - 7:30 par JLGéo

» les ventouses.
Mar 19 Avr - 6:52 par JLGéo

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum

Partagez | 
 

 Un tout de mal vivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un tout de mal vivre   Sam 17 Avr - 6:40

Bonjour,

Bien loin d'être une personne heureuse dans cette vie, seul les choses qui me passionne et les êtres que j'aime me permettent de tenir... je veux parler de ce mal de vivre bien profond suite à un lourd passé que l'on arrive pas à balayer de sa mémoire, des tocs compulsifs, de ces manies à ce faire du mal pour se sentir mieux et pour exister, de ces cercles vicieux de perfection mais qui ne fait que nous détruire.

Ne me parler plus de psychologues et de médecins, ni de centre pour ce faire soigner, svp, je n'ai fait que ça et cela ne m'a aidé en rien. Je voudrais juste des conseils pour arriver à mettre cela de côté un long moment, parce que cela bouffe ma vie depuis des années. Et je sais qu'ici j'arrivais à avoir de bons conseils pour reprendre sur moi sans l'aide de médicaments chimiques.

J'ai un grand mal à trouver le repos intérieur bien qu'extérieurement si j'y pense, à laisser parler mon coeur en des choses qui me concerne, à me relaxer. Je me pose toujours des tonnes de questions, alors qu'il n' y a pas lieu de s'en faire, mais ce sont des blocages du passé. C'est un tout, qui forme une véritable bulle. Et j'aimerai la briser un peu.

Un remède ?
Merci d'avance.

cat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tout de mal vivre   Dim 18 Avr - 20:44

j'ai vécu des moments similaires après de décès de mon père il y a 15 ans.
j'ai du apprendre à pardonner et à me pardonner, à le laisser partir pour grandir enfin tout en gardant le lien de protection qu'il m'apporte.
Il te faut travailler en méditation sur ce passé, tranquillement allongé laisse venir les pensées les bonnes donne les au ciel, les mauvaises envoie les sous terre, tu dois bien reussir à matérialiser cela pour réussir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tout de mal vivre   Lun 19 Avr - 10:09

Merci pour ta réponse. Mais pour le pardon, je reste perplexe, parce qu'il faudrait pardonner vraiment ceux qui nous ont agressé et fait du mal moralement, tant que physiquement ? J'ai plutôt attendus leur pardon, bien que je n'attendais plus rien après cela. Cela passe de mon enfance, à mon adolescence, jusqu'à aujourd'hui.

J'ai aussi perdu des êtres qui me sont cher, et cela a été aussi très difficile de faire le deuil. On dit que le temps permet de tout effacer, mais il en reste tout de même des cicatrices.

Je vais essayer la méditation, je pense que c'est la meilleure solution à faire aujourd'hui. Aurais-tu des vidéos ou musiques audio à me conseiller ? Je ne sais pas du tout me relaxer sans l'aide d'une légère écoute ou d'une musique.

Autrefois, j'avais eu une cassette de méditation ou un homme parlait doucement, derrière une musique de détente, il expliquait ce qu'il fallait faire, mais je n'ai plus du tout de souvenir de l'auteur. Si jamais vous en avez à me proposer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
frogline



Nombre de messages : 255
Age : 32
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Un tout de mal vivre   Mar 20 Avr - 21:30

ce que tu décris ressemble fort à de la sophrologie... selon moi!
tu peux en trouver facilement!

connais-tu la prière du Notre Père?
il y a une phrase intéressante, mais qui malheureusement se perds dans le récit répétitif de l'apprentissage!
"Comme nous pardonnons aussi!"

je vous met un lien ici vers une explication intéressante et bien amenée!
pas du plombant quoi!!! bom

http://www.deogratias.fr/textes/commenouspardonnons.php

sinon, je suis désespérée de voir que mes collègues n'ont pas su t'aider par le passé... c'est bien dommage! No

_________________
Modératrice de la présentation des nouveaux membre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tout de mal vivre   Mar 20 Avr - 22:22

Bon lien frogline sunny
Revenir en haut Aller en bas
manwell



Nombre de messages : 555
Age : 48
Localisation : devant mon pc
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Un tout de mal vivre   Mar 20 Avr - 22:24

bonsoir plume_blanche, c est ta foi qui t a fait avancer jusqu ici et tenir ,beaucoup de gens auraient deja abondonné
il faut que tu te retrouve que tu te depouille de toutes les contraintes sociales que tu te donne,et faire chaque chose
en son temps et que tu te donne le temps de la faire bien ,ne pense pas trop ,ce sont ces pensées qui t enferme et te rongent
tout doucement,quand tu te sent partir dans tes pensées tu dit stop ça suffit et tu passe a autre chose tu va dans l action et pas dans la reflexion
il faut retourner au source a la base ,avoir du plaisir a faire une action ou discuter sans penser a la forme fais le avec amour
tant que dans tes actions ou tes paroles il y a de l amour cela seras toujours bien et le mal etre disparaiteras doucement
tout le monde a un mal etre mais certain ne sont pas conscient de se mal etre ou le traduise par de la violence physique ou verbale
mais quand tu en es conscience tu peux essayer de le comprendre (sans trop mentalisé ou faire une auto analyse ,faire les questions
et les reponses c est pas bon)tu t en rend compte et transformer ce mal etre en amour pour quelqu un ou quelque chose.Quande tu te sent mal,
essaye de voire l action ou le moment de plus haut comme si ce n etais pas toi ,souris de ce moment et dit toi " c est pas si grave que ça" et
pas a une action avec de l amour,ne reste pas trop dans la contamplation negative ,dans l immobilité,aligne les actions positive et d amour
un peu au debut, de plus en plus apres ,et tout le temps ensuite,c est notre ego notre pire ennemi quand il sent que l ame s eveille il rappelle le corps (le mental)
a l ordre mais c est une evolution normal, rien ne se creer ,rien ne se perd tous se transforme,si tu souffre c est que tu lache prise sur ton corps
et quelque part c est la souffrance qui permet de comprendre les emotions, continue a avoir foi en toi, il n y a que toi qui pourras te guerir avec de l aide
des conseils mais c est toi qui decide si tu veux ou pas guerir

mais ici dans ce forum a mon avis on est plus d un a avoir connu aussi des souffrances et des passages a vide que l on a pensé interminable (mais c est l apprentissage)et je pense qu il y en plus d un qui comprends ce que tu vie I love you on est tous des ecorchés vif

_________________
A force d essayer de DEVENIR , on oublie d ETRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tout de mal vivre   Sam 24 Avr - 1:34

Merci à tous pour vos réponses. Lien intéressant Frogline. Je connaissais bien cette prière.

Manwell, c'est dur, très difficile parfois de penser à autre chose et de ce dire STOP. En ce moment, je ne fais que ça : penser, réfléchir, me poser des questions, prier, pleurer..., mais c'est normal, je m'inquiète pour quelqu'un a qui je tiens et j'ai peur de la perdre, c'est terrible comme je prend ces choses à l'extrême, mais c'est comme ça. Ces si petites choses qui peuvent paraître pas si importantes pour d'autres, le sont pour moi dans ma vie, parce que j'y tiens vraiment. Donc, cette fin semaine est un peu, beaucoup, bouleversée.

Et comme tu le dis si bien, oui, ces pensées m'enferment et me rongent... Neutral mais ne pas savoir, de ne pouvoir rien faire contre une maladie, de ne pouvoir guérir son prochain... mon moral change selon l'humeur et la santé de ceux qui compte pour moi, de mon entourage. Je réagis le plus souvent à l'extrême quand quelque chose ne va pas et que je ne trouve aucune solution ou que je me fâche avec une personne de mon entourage. Mais quand je dis extrême, je précise que je ne fais de mal à personne, mais juste à moi-même. Et j'ai souvent voulu me libérer de tout ça...

Aujourd'hui, je suis encore là, mais face aux années qui passent, je me suis détruit un peu plus. Désormais les cicatrices restent, et j'ai du mal à vivre avec, mais pourtant je continue malgré tout. Je suis sûrement trop faible, c'est évident. Je n'ai que de la force et de la volonté pour quelque chose qui me tiens à coeur, mais ma propre personne, c'est autre chose.
Guérir ? Oui, je souhaite bien sûr allez mieux. J'ai déjà passé plusieurs étapes, mais je suis encore bien loin du but. Mais (oups, toujours des mais négatif Surprised ), j'avoue qu'il y a des jours où je ne veux plus avancer.... je pense qu'il faut du temps pour tout, un déclic, ...

Enfin, je vais me tenter à de la relaxation, mais je ne me sens pas du tout d'attaque pour ces prochains jours, j'attends avant tout la réponse à ce qui me travaille tant dans mon petit esprit. Je crois bien que je ne supporterai pas de mauvaises nouvelles et j'angoisse No

Malgré ça, j'ai toujours la foi et l'espoir...

Bises à tous
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
manwell



Nombre de messages : 555
Age : 48
Localisation : devant mon pc
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Un tout de mal vivre   Sam 24 Avr - 15:55

bonjour plume_blanche Very Happy
tu n a pas a t approprier sa maladie ,tu n a pas a t inquieter pour lui et avoir peur de le perdre
c est un peu egoiste en ayant ces sentiments tu enferme aussi la personne dans sa maladie
tu lui rappelle qu elle est malade ,c est son destin ,si la personne doit vivre cette douleur ou souffrance
elle doit la vivre ,tu ne peux pas lui eviter son destin et malheureusement si la personne doit decedé
c est son chemein tu ne peux pas avoir une attitude "egoiste "en voulant la retenir ici bas si elle doit partir laisse la partir
tu peux la pleurer(reaction saine et physique et psycologique )tu ne peux pas la pleurer eternellement
et la retenir sur terre apres sa mort et l empecher de continuer son chemin elle doit monter,
tu peux avoir des souvenirs d amour de la personne mais pas des souvenirs de tristesse,
tu ne peux pas faire vivre dans ta tete une image d une personne malade
peux etre que cette personne voudrais plus que tu lui donne de l amour au lieu de la peine
(reaction plus diregier vers toi au lieu de vers elle)ne te laisse pas guider par tes emotions
trop de emotions c est ingerable permet a celle que tu veux d exister et les autres laisse les passer
je te propose d arreter de penser Very Happy ,je sais c est dure Rolling Eyes , j etais comme toi je pensais de trop. Mad
La pensée simple c est une pause ,un bilan ,une analyse ,un ralentissement avant l action
mais penser tout le temps c est l immobilité c est plus difficile de reprendre l action il faut plus d effort
ne garde pas avec toi tout ces souvenirs de douleurs et de souffrances laisse les dans le passée ( je sais c est facile a dire Very Happy )
c est arrivé ,ok ,mais rejouit toi du bonheur que tu peux avoir en vivant des choses qui arrivent et
que tu vas vivre et ne te focalise pas sur celles que tu n a pas vecue ou qui n arriveront jamais (enfin pas comme tu veux)

tu nous livre un peu de ton mal etre mais pas l essence
j espere avoir etais gentil dans mes propos, faut rester humble et pas trop etre exigent avec nous meme

bisous I love you I love you

_________________
A force d essayer de DEVENIR , on oublie d ETRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tout de mal vivre   Sam 24 Avr - 22:57

Plume Blanche, je te comprends énormement. Je vis moi aussi souvent ce problème, trop souvent à mon gout.
J'ai un peu trouvé comment améliorer ma vie :
* penser moins, faire plus concrètement : en faisant des activités. C'est une raison principale qui fait que je suis devenue bénévole animatrice et je suis très contente de l'être depuis 1 an et demi. Ce qui reste dur, c'est de lutter contre le besoin souvent immense de m'isoler, de se replier, de cogiter pour m'y perdre dans des pensées sans fin, sans tête ni queue !
* chosir au moins deux centyres d'intérets et m'y consacrer : moi j'ai choisi la lecture et la nature, je me suis offerte un abonnement pour le journal de la nature, je m'efforce à mieux mémoriser ce que j'ai appris sur la nature, ce que j'ai lu...comme lecture, j'ai découvert le manga que je ne lisais jamais avant, je m'efforce d'être curieuse, là, c'est facile, car je suis de naturel curieuse, enthousiaste, rêveuse, c'est nettement plus facile que la première *
* cesser de se culpabiliser ou de se sentir victime même si le traumatisme est très lourde de conséquences, ce n'est pas facile, car il ne faut pas se culpabiliser d'être faible, fragile, plus que le commun des gens, de craquer facilement ou de trouver le moindre effort comme insurmontable. Part exemple, moi, rien que de faire le ménage, ça me désempare tellement car ça me met en résonnance avec mes violents reproches enevrs ma mère qui faisat tellement de ménage quand j'étais enfant, eh bien, essayer de faire comprendre cela au plus proche. Mais c'est vrai, son attitude "je t'ai compris que tu n'arrive pas à entretenir la maison" ça m'a énormément aidé, du coup j'ai pu faire un strict minimum de ménage (c'est mieux que rien du tout !) et surtout à me déculpabiliser. Les prières m'aident beaucoup, c'est comme transformer le regard du "verre à moitié vide" en "verre à moitié plein". Du coup, je m'aime mieux, j'assume mieux mes faiblesses, mes fragilités, que j'ai une énorme cicatrice dans l'âme, dans le coeur. Et surtout etre moins exigenante envers moi même. Trop d'exigence de soi est source de crispation, d'angoisse, non ?

J'aimerais te dire une belle citation que j'aime beaucoup :
"Bienheureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière !" (de qui ? je ne sais plus, peut etre que l'un d'entre vous trouvera ?)

Crois moi, c'est extremement très vrai cette citation Médite sur cette ciatation, tu verras ! flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Nombre de messages : 1067
Age : 30
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Un tout de mal vivre   Lun 26 Avr - 16:30

sujet ferme a la demande de plume blanche pour raison personnel

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nicodeb.forums2discussions.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un tout de mal vivre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un tout de mal vivre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En dépression, comment faites-vous pour vivre, tout simplement
» Je vais vivre ma spiritualité
» Tout faire avec Dieu
» Un homme d’affaires britannique quitte tout
» Tout faire avec le Seigneur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Magnétisme :: Santé et maladies-
Sauter vers: